Mon chien mange trop vite

 

CC0 Public Domain via Pixabay

 

Certains chiens sont comme Lucky Luke : ils vident leur gamelle plus vite que leur ombre ! En quelques secondes à peine, le contenu est englouti sans qu’ils aient même pris le temps de mâcher.

Est-ce normal ? Faut-il s’en inquiéter ? Comment diminuer quelque peu la voracité de son chien ?

 

La gloutonnerie est-elle un comportement normal ?

 

La gloutonnerie semble être un reliquat de comportement ancestral du chien : il y a fort longtemps, les ancêtres des chiens vivaient en meute, les chiens « dominants » mangeant les premiers, les chiens « dominés » devant en suite se contenter des restes en se les partageant entre eux. Par conséquent, plus les « dominés » mangeaient vite, plus ils avaient de chance d’être rassasiés. La gloutonnerie est donc liée à l’instinct de survie.

Ce comportement s’observe plus souvent chez des chiens qui ont vécu en meute, qui ont été en compétition avec leurs frères et sœurs pour se nourrir, qui n’ont pas toujours mangé à leur faim dans le passé (chiens de refuges), ou qui craignent qu’on leur prenne leur gamelle.

 

La gloutonnerie est-elle dangereuse pour la santé du chien ?

 

L’étape de mastication est importante, d’une part pour maintenir une bonne hygiène bucco-dentaire (le frottement des aliments secs sur les dents permet de ralentir la formation de tartre), d’autre part pour faciliter la digestion des aliments dans le tube digestif : pendant la mastication, le bol alimentaire s’imprègne de salive, dont les enzymes commencent à dégrader les aliments.

Si un chien ne mastique pas suffisamment, il peut ressentir des ballonnements gênants et inconfortables, allant parfois jusqu’à vomir.

Dans certains cas, un repas avalé trop rapidement, avec de l’air en quantité, suivi d’exercice, d’excitation ou d’effort peut conduire à une torsion d’estomac ; ce phénomène survient surtout chez des chiens de grandes races, pour lesquelles il est conseillé de laisser l’animal au repos dans la demi-heure qui suit l’ingestion du repas.

 

Comment apprendre à son chien à manger lentement ?

 

Un chien glouton risque de le rester toute sa vie ! Il est néanmoins possible de ralentir son rythme d’ingestion, par divers trucs et astuces.

- En premier lieu, lui donner son repas dans un endroit calme, où il n’est pas dérangé (autres chiens, enfants), et ne se sent pas obligé de tout engloutir de peur qu’on ne vienne lui voler sa gamelle. Éviter de l’observer pendant son repas, cela peut être source de stress.

- Donner le(s) repas à heures fixes, pour rassurer le chien.

- Veiller à ce que la quantité corresponde aux besoins du chien (demander conseil au vétérinaire pour ajuster la ration)

- Si ces mesures ne changent rien, fractionner la ration en 3 prises quotidiennes, voire plus.

- Et si cela ne suffit toujours pas, il est possible d’avoir recours à des stratagèmes divers pour ralentir la vitesse d’ingestion du chien ; c’est le cas des jouets distributeurs, avec lesquels l’animal doit jouer pour faire sortir les croquettes ; cela renforce son plaisir de manger. Il existe aussi des gamelles « anti-gloutons », qui sont en fait des ralentisseurs : le chien doit contourner des obstacles pour attraper sa nourriture. On en trouve de différentes sortes (à plot central, labyrinthes), et on peut même en fabriquer soi-même, en plaçant une boule de pétanque au fond de la gamelle.